De nouveaux fonds fédéraux pour donner à de jeunes femmes les moyens de prendre leur place sur la scène politique canadienne

Un projet visant à favoriser et promouvoir la parité homme-femme et l’égalité des sexes à tous les paliers de gouvernement

Le gouvernement du Canada est déterminé à faire avancer l’égalité entre les sexes et est convaincu que lorsqu’un plus grand nombre de femmes participent à la vie politique et civique, nous prenons des décisions qui reflètent plus fidèlement la diversité des besoins et des vécus.

Aujourd’hui, l’honorable Maryam Monsef, ministre de la Condition féminine, a annoncé que le gouvernement du Canada financera un projet visant à outiller la prochaine génération de dirigeantes et à accroître le nombre de femmes participant à la vie politique, et ce, dans l’optique d’obtenir un meilleur équilibre entre les sexes au sein des gouvernements.

À voix égales, un organisme national désirant augmenter le nombre de femmes élues à tous les paliers de gouvernement, recevra la somme de 3,8 millions de dollars afin de réaliser son projet, Héritières du suffrage. Ce projet de 36 mois, qui mise sur le succès original de ce même projet en 2017, encouragera davantage de jeunes femmes à envisager une carrière en politique. En tout, 338 jeunes femmes – soit une par circonscription fédérale – de 18 à 23 ans seront choisies pour occuper des sièges au Parlement du Canada.

Dans le cadre de ce projet, les jeunes femmes participeront à deux événements nationaux à la Chambre des communes – la première cohorte, en 2019, et la seconde en 2021. Cet exercice vise à s’assurer que les 338 jeunes dirigeantes en herbe se familiarisent avec les rouages des institutions politiques canadiennes. Ainsi, elles seront outillées et motivées à participer aux décisions politiques et à l’orientation des politiques publiques du Canada, aussi bien maintenant que plus tard. De plus, pour atteindre cet objectif, chaque participante mettra au point un projet pilote communautaire dans sa circonscription. Pour ce faire, elle disposera d’un système de soutien – par exemple, un encadrement de la part de parlementaires et de femmes élues dans les provinces et les territoires.

Les renseignements concernant les demandes de participation au projet Héritières du suffrage seront publiés très bientôt.

Ce projet est l’un des moyens adoptés par le gouvernement du Canada pour investir dans la pérennité du mouvement féministe. Dans ce cas, il collabore avec le secteur privé et sans but lucratif. En vertu de son plan pour la classe moyenne, le gouvernement du Canada accueille favorablement les possibilités de co-investissement comme celles-ci.


Citations

« Les études montrent que l’on améliore la prise de décision en misant sur la diversité et sur une plus grande représentation des femmes en politique, au sein des équipes et des conseils d’administration. Les Canadiennes sont courageuses, instruites et talentueuses, pourtant, elles n’occupent que 27 % des sièges au Parlement et 33 % dans les législatures provinciales et territoriales. De plus, elles ne représentent que 18 % des maires. Pendant la première édition d’Héritières du suffrage, en mars 2017, plus de femmes siégeaient au Parlement que jamais auparavant dans toute l’histoire de la Confédération. Le Canada peut faire mieux, et fera mieux. Notre gouvernement est fier d’appuyer cet important projet. Non seulement amènera-t-il davantage de jeunes femmes d’un bout à l’autre du pays à se porter candidates aux élections, mais il leur donnera aussi des ressources plus nombreuses pour diriger au sein de leurs collectivités respectives. Il est essentiel de déployer des efforts comme ceux-là pour pouvoir compter sur une démocratie plus solide et plus représentative, donnant à chaque personne, indépendamment de son genre, une chance de réussir équitable et égale. »

L’honorable Maryam Monsef, P.C., M.P.
Ministre de la Condition féminine

« Au Parlement, le pourcentage de femmes continue de grimper, mais lentement. Ainsi, les jeunes femmes d’aujourd’hui qui désirent participer activement à l’édification du pays doivent recevoir l’aide nécessaire pour le faire et enrichir la vie politique de leur diversité et leur dynamisme. Héritières du suffrage est une initiative conçue pour susciter un engagement sérieux de la part des intéressées, qui sont encadrées par des politiciennes canadiennes. Nous remercions sincèrement le gouvernement du Canada pour son soutien aux dirigeantes de demain. »

Nicole Foster, présidente nationale
À voix égales

« Air Canada est fière de l'appui de longue date qu'elle accorde À voix égale et les Héritières du suffrage. Depuis notre engagement avec À voix égale, nous avons vu plus de femmes se présenter en politique et devenir représentantes élues. Les femmes ont aussi étendu leurs rôles au sein de communautés partout au pays à titre de leader en activisme et en justice sociale. La diversité, l’égalité et le leadership sont des valeurs fondamentales chez Air Canada. Nous sommes fières du succès d’À voix égale pour faire progresser les travaux dans ces domaines pour le mieux-être de notre pays. » 

Ferio Pugliese, Premier vice-président, ­Marchés régionaux et Relations gouvernementales
Air Canada

« Avoir un leadership diversifié et inclusif à la table est un facteur critique pour stimuler l’innovation et la croissance nécessaire pour faire progresser notre pays. L’Impériale est déterminée à soutenir les efforts visant former la prochaine génération de leaders chez les femmes. »

Theresa Redburn, vice-présidente principale, développement commercial et de l'entreprise
Imperial

« À titre de commanditaire fondateur d’À voix égale, chez Johnson & Johnson nous sommes ravis que le Gouvernement du Canada finance la deuxième édition des Héritières du suffrage. Donner la chance aux jeunes femmes de s’imaginer dans un rôle de charge publique c’est investir dans leur avenir et l’avenir du Canada entier. »

Lesia Babiak, présidente du Conseil des affaires politiques gouvernementales
Johnson & Johnson Inc. Canada

« Chez TekSavvy nous sommes fiers d’appuyer le programme des Héritières du suffrage à nouveau en 2019. C'était profondément émouvant de participer à la marche en 2017 et de voir en personne à quel point ce programme change la vie de plusieurs jeunes femmes. Leur sens de la communauté et leur passion à l'égard des causes qu'elles tiennent à cœur sont sources d’inspiration pour nous tous. » 

Janet Lo, vice-présidente, Confidentialité et Affaires juridiques des consommateurs
TekSavvy

« L’an dernier, VIA Rail a soutenu activement les Héritières du suffrage à titre d’un des deux partenaires officiels de transport. La promotion des femmes en politique est conforme à notre engagement envers la participation active des femmes dans la gouvernance sociale, environnementale et économique de notre pays. »

Yves Desjardins-Siciliano, Président et Chef de la direction
VIA Rail Canada

Faits en bref

  • Le 8 mars 2017, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, et pour souligner le centenaire du suffrage des femmes à l’échelon fédéral, À voix égales a invité 338 jeunes femmes de 18 à 23 ans – une dans chaque circonscription fédérale – à se rendre à Ottawa pour participer au projet Héritières du suffrage, visant à promouvoir la participation des femmes à la vie politique et gouvernementale.

  • Selon un sondage réalisé par Abacus Data en 2016, une majorité de Canadiennes et de Canadiens pensaient qu’il faudrait 18 ans ou plus avant d’atteindre la parité homme-femme à la Chambre des communes, tandis que 25 % estimaient que c’était tout simplement une utopie.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Justine Villeneuve
Directrice des Communications
Cabinet de la ministre de la Condition féminine
613-558-9795

Valérie Haché
Agentes de communication
Conditions féminine Canada
819-420-8684