Legs des Héritières du suffrage

Le Projet du legs des Héritières du suffrage (Hds) vise à créer des espaces et des outils permettant aux déléguées des Hds d’élaborer les stratégies et de coordonner les activités, en plus d’échanger idées et pratiques exemplaires pour améliorer leur travail dans cinq principaux domaines :

  • la santé mentale;

  • la violence fondée sur le sexe;

  • la décolonisation et les droits autochtones;

  •  l’énergie et l’environnement

  • les femmes, le travail rémunéré et le leadership.

Les Héritères du suffrage ont l'expertise et l’expérience pour apporter des changements dans ces domaines et elle sont activent dans leur communauté. Le Projet du legs tirera profit de leur savoir-faire et assurera que les jeunes femmes partout au pays y ont accès afin de créer une dynamique pour leur engagement politique.

Elles auront comme mission de faciliter des discussions à la fois productives et inclusives. Elles devront également s’assurer que les trousses saisissent bien les points de vue qui ont été partagés durant les événements de Hds à Ottawa en mars 2017; tirer profit du travail continu et du savoir-faire des déléguées; et agir à titre de ressources utiles permettant d’autonomiser les jeunes femmes à l’échelle du Canada pour qu’elles fassent la différence.

À voix égales a mis sur pied des réseaux en ligne pour chaque domaine. Les déléguées des Hds de partout au pays ont été invitées à contribuer à l’élaboration des trousses de défense des intérêts.

Ces trousses comprendront une analyse des questions touchant les jeunes femmes, les scénarios et les innovations stratégiques ainsi que les stratégies de mobilisation.

Comme pour tout ce qu’entreprend À voix égales, une approche concertée, intersectorielle et multi-partisane sera au cœur du projet.

 

Les chefs de réseau

Un groupe de 11 déléguées de Hds diversifiées et exceptionnelles ont été choisies afin de siéger à titre de chefs de réseau dans le cadre du Projet de patrimoine de Hds. Ces jeunes femmes chefs de file sont engagées et possèdent un savoir-faire ainsi qu’une riche expérience dans le principal domaine pour lequel elles ont été choisies.

Elles codirigeront chacune un réseau en ligne visant à faciliter des discussions entre les déléguées de Hds; et à surveiller l’élaboration de trousses de défense des intérêts pour chacun des principaux domaines.

Elles auront comme mission de faciliter des discussions à la fois productives et inclusives. Elles devront également s’assurer que les trousses saisissent bien les points de vue qui ont été partagés durant les événements de Hds à Ottawa en mars 2017; tirer profit du travail continu et du savoir-faire des déléguées; et agir à titre de ressources utiles permettant d’autonomiser les jeunes femmes à l’échelle du Canada pour qu’elles fassent la différence.

Kayleigh Erickson: Fleetwood - Port Kells
Fleetwood - Port Kells
Santé mentale
Alexandra Freedman: Ottawa Centre
Ottawa Centre
La décolonisation et les droits autochtones
Ruhee Ismail-Teja: Calgary Centre
Calgary Centre
L’environnement et l'énergie
Danielle Lanouette: Ottawa - Vanier
Ottawa - Vanier
La décolonisation et les droits autochtones
Melanie Lemay: Sherbrooke
Sherbrooke
La violence fondée sur le sexe
Cristina Mazza: Whitby
Whitby
L’environnement et l'énergie - chef
Elinor McNamee-Annett: Delta
Delta
Les femmes, le travail rémunéré et le leadership
Katarina Milicic: Kitchener - Conestoga
Kitchener - Conestoga
L'environnement et l'énergie - environnement
Alana Robert: Charleswood - St. James - Assiniboia - Headingley
Charleswood - St. James - Assiniboia - Headingley
La violence fondée sur le sexe
Sarah Toole: Cumberland - Colchester
Cumberland - Colchester
Les femmes, le travail rémunéré et le leadership
Khadija Waseem: Don Valley North
Don Valley North
Santé mentale