À voix égales Canada reçoit plus de 1500 demandes pour son initiative historique «Héritières du suffrage»

Un programme visant à combler l’écart entre les sexes en politique en offrant aux jeunes femmes les connaissances et la confiance nécessaires pour briguer des charges publiques et jouer des rôles de premier plan dans les campagnes électorales

En un peu moins de dix semaines, À voix égales Canada a reçu 1 525 demandes de jeunes femmes désireuses de participer à Héritières du suffrage, une initiative unique qui marque 100 ans d’engagement politique formel des femmes au pays, tout en célébrant le 150e anniversaire du Canada. Des demandes nous sont parvenues de chaque province et territoire, dont 220 de jeunes femmes des Premières nations, métisses et inuites.

«Un tel niveau d’engagement de la part de jeunes femmes résidant dans des villes, des villages et des régions rurales et isolées de tout le Canada est tout simplement formidable», déclare Denise Siele, d’À voix égales Canada. «La qualité des candidates dépasse nos attentes et montre qu’un grand nombre de jeunes femmes souhaitent acquérir des compétences en leadership et jouer des rôles actifs dans le processus politique.»

Une femme, ayant entre 18 et 23 ans, sera sélectionnée pour représenter chacune des 338 circonscriptions du Canada en fonction du calibre des candidates. Les noms des participantes choisies seront annoncés à l’automne après une évaluation des demandes par des panels indépendants dans chaque province et territoire. Chaque jury sera composé de cinq membres occupant des charges publiques, travaillant dans le secteur privé ou œuvrant comme bénévoles dans les chapitres d’À voix égales. Au moins une femme autochtone fera partie de chaque panel.

Durant leur séjour à Ottawa, les jeunes leaders vont contribuer à l’élaboration d’une stratégie visant à combler l’écart entre les sexes en politique, rencontrer des femmes occupant des postes importants en politique et dans divers autres secteurs et vont littéralement «prendre leur place» au Parlement à l’occasion de la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2017.

L’initiative Héritières du suffrage vise à faire progresser la parité entre les sexes à tous les paliers de gouvernements en offrant aux jeunes femmes intéressées par la politique les connaissances, la confiance et la motivation nécessaires pour prendre leur place dans les campagnes électorales comme candidates, gestionnaires, organisatrices de levées de fonds, dans les domaines des données, des politiques, des communications, ainsi que dans le mouvement ‘Faire sortir le vote’.

Avec seulement 26% de femmes élues à la chambre des communes en 2015, le Canada se classe au 47e rang dans le monde sur la «Liste des femmes dans les Parlements nationaux». À voix égales est une organisation multipartite ayant onze chapitres partout au Canada.